Qui peut consulter un ostéopathe ?


 

 

A tous les âges de la vie afin de prévenir, de préserver et de retrouver un état d’équilibre synonyme de santé.

 Le nourrisson :

ostéopathe nourrissonLe nourrisson subit son  premier traumatisme lors de l’accouchement … il découvre alors un nouveau monde, hors du ventre de sa maman.

Vous pouvez amener votre bébé chez l’ostéopathe dès son 1er mois de vie pour un bilan. Plus votre bébé est vu tôt et moins il aura besoin de séances pour retrouver un état d’équilibre.

 

Cette liste non exhaustive donne une idée de l’intérêt que peut présenter l’ostéopathie pour les tout-petits.

  • Déformation du crâne,
  • Torticolis congénitaux,
  • Régurgitations,
  • Coliques,
  • Troubles du sommeil,
  • Bébé agité,
  • etc.

 

L’enfant et l’adolescent :

L’enfance est une période marquée par des bouleversements internes constants, liés à la croissance. Elle est également marquée par des  « petits bobos » et autres traumatismes liés à la curiosité que les enfants manifestent naturellement.

C’est pourquoi il est important que l’ostéopathe s’assure du bon équilibre
du corps de l’enfant afin qu’il poursuive son bon développement.

Indications :

  • Douleurs de dos,
  • Troubles du sommeil,
  • Difficultés de concentration,
  • Troubles ORL chroniques,
  • Troubles du comportement.

 

L’adulte :

 

 

Il est conseillé de consulter un ostéopathe 2 à 3 fois par an de manière préventive.

 

 

 

Indications :

  • Gestion du stress,
  • Prévention burn-out,
  • Trouble musculo-squelettique,
  • Douleurs articulaires,
  • Troubles digestifs,
  • Troubles uro-génitale,
  • etc.

 

La femme enceinte :

La grossesse, avec tous les changements physiologiques qui s’y rapportent, fait apparaitre des lésions ostéopathiques que l’ostéopathe lève par des techniques souvent tissulaires « dites douces ».

L’ostéopathe redonne de la mobilité au corps de la femme dans son ensemble tout en diminuant ses douleurs et en donnant au futur bébé un peu plus de place dans le ventre de sa mère.

Indications :

  • Infertilité,
  • Maux de tête,
  • Jambes lourdes,
  • Sciatiques,
  • Mal de dos,
  • Période post partum,
  • etc.

 

Le sportif :

Les sportifs au cours de leurs entrainements soumettent leurs corps à de nombreuses contraintes .

Ces différentes contraintes vont engendrer des tensions qui vont diminuer la mobilité des structures osseuses , diminuer l’apport artériel et à long terme diminuer les performances du sportif.

Le traitement ostéopathique va permettre :

  • D’accélérer le temps de récupération,
  • De diminuer le nombre de blessures, éviter les entorses à répétition,
  • D’améliorer les capacités sportives par une meilleur vascularisation et un fonctionnement optimal des muscles,
  • De relâcher différentes tensions à l’origine de zone de fragilité.

Strapping : c’est un moyen de contention à l’aide de bandes adhésives qui permettent de diminuer l’amplitude du mouvement lésionnel et donc d’éviter la récidive d’une blessure ou d’en diminuer la gravité.

 

 

K-taping : ce sont des bandes avec des fibres entremêlées permettant le glissement des tissus sous cutanés entre eux.Le bénéfice sera une libération des artérioles sous cutanées, permettant ainsi d’améliorer la micro-vascularisation et d’éviter les blessures.

 

 

 


Le sénior :

Nombreuses sont les personnes âgées qui souffrent de douleurs chroniques liées au vieillissement.

L’organisme des aînés se transforme en effet progressivement et l’ensemble des fonctions corporelles se détériore petit à petit. Avec l’âge, la colonne vertébrale s’affaiblit et une pression excessive est ressentie au niveau des articulations et des muscles. Les ligaments perdent leur élasticité et les cartilages s’usent et s’amincissent. Leur coordination des mouvements se réduit et des douleurs articulaires et motrices se font sentir.

Les aînés sont ainsi davantage exposés aux blessures et aux chutes. Des incapacités apparaissent petit à petit, les personnes âgées ayant de plus en plus de difficultés à réaliser des gestes simples de la vie quotidienne, ce qui l’expose à la perte d’autonomie et à l’isolement.

C’est là que l’ostéopathie peut venir en aide aux aînés au réduisant les douleurs liées à l’âge et en renforçant les fonctions corporelles grâce à une action sur la mobilité générale du patient âgé.

  • Prévention,
  • Atteinte traumatique,
  • Accompagnement de maladie connue,
  • etc.